Raphaël Vaucourte est le nom de scène qu’a choisi Raphaël Parejo pour les récitals de chansons françaises qu’il présente depuis l’automne 2019.

Ethnomusicologue et musicien français à la trajectoire déjà très longue, il a commencé à jouer de la guitare à l’âge de douze ans et à chanter régulièrement en public à seize. En 1972 il opte pour devenir musicien professionnel, tout en poursuivant des études de littérature française et de littérature hispanique et luso-brésilienne (Université Lyon 2). Il a alors 20 ans. En 2016 il a fêté 50 ans de guitare et de musique professionnelle.

Au départ chanteur et guitariste, Raphaël est devenu au fil des années un musicien multi-instrumentiste (vents, percussions et différents instruments à cordes). Personne aux goûts éclectiques et aux talents multiples, il est à la fois scientifique (sociologue et ethnomusicologue), pédagogue et artiste : musicien auteur-compositeur et interprète, poète, photographe, dessinateur.

Raph_MG_1120_detail-portrait_960x960_web-2
Débuts de chanteur avec mon frère José (à la guitare !) et ma petite sœur Carmen (devant à droite).
Pinuche-Raph-musique_web
À 17 ans. Arrangement de chansons, notamment de Claude Nougaro, avec mon ami Jean-Marc Poinas.
Raph_20-ans_1972
À 20 ans...

Sur le plan musical il était autrefois (1972-1985) surtout connu pour être un interprète spécialiste des musiques d’Amérique du Sud et pour ses concerts de musiques latino-américaines qui l’ont amené à voyager  dans toute l’Europe comme hors d’Europe de 1972 à 1986. Il a donné des centaines de récitals avec le duo Rafael & Regina jusqu’en 1986, puis plus ponctuellement en solo les années suivantes.

Il est également connu en tant que chercheur pour ses travaux d’ethnomusicologie, réalisés d’abord en France (Drôme et Vaucluse de 1980 à 1983), puis dans les Andes (Pérou, Équateur, Bolivie, Argentine, de 1983 à 1995), et ensuite à partir de 1996 en Pays Basque où il réside depuis 2006 (Biscaye, Espagne). Voir son site web professionnel d’ethnomusicologue et la page qui lui est consacrée dans lannuaire de la SFE (Société Française d’Ethnomusicologie) dont il est membre.

Après des années consacrées à la recherche en ethnomusicologie, il revient sur scène avec plusieurs projets musicaux. En premier lieu deux programmes de chansons françaises, en solo ou avec une accompagnatrice ou un accompagnateur (un violoncelle est pressenti…) : le premier intitulé « Chansons d’en France et de la Francophonie », et le second « Chansons pour la route » avec également des compositions personnelles. Ce sont ces deux programmes qui sont l’objet de ce site, ainsi qu’un spectacle original qui mêle chanson, diction de textes en prose et de poésies : À l’enseigne du Vieux K-Barré.

Raphaël en concert en 1984 (duo “Rafael & Regina”)

Deux autres projets musicaux complètent ce retour sur scène avec un répertoire international : le premier avec la chanteuse allemande Lilofee au sein du duo Sweet Winds, le second avec le groupe Möbius Sounds (également sur ReverbNation) qui est un sous-élément du projet musical expérimental Möbius Sounds ProjectRaphaël écrit les arrangements musicaux de la chanteuse Lilofee qu’il accompagne sur scène.

Comme la plupart des sites Web ce site utilise des cookies, qui rendent plus agréable votre visite et nous aident à améliorer son fonctionnement. En continuant votre navigation, vous acceptez implicitement l'utilisation des cookies.
Accepter
Refuser