Le lundi 2 décembre après-midi Raphaël Vaucourte a été invité par le présentateur de la télévision espagnole et basque Roge Blasco, pour présenter son récital de chansons françaises Chansons d’en France et de la Francophonie, et dna sla foulée l’avant-première du spectacle qui sera présentée demain 4 décembre à Bilbao Biscaye, Communauté Autonome Basque, Espagne), ceci avant que l’artiste ne produise son récital en Espagne et au Portugal, et ensuite d’autres pays européens.

 

 

On peut écouter et télécharger le programme complet de l’édition du 4 décembre de l’émission La Casa de la palabra (La Maison de la Parole) de Roge Blasco enregistrée le lundi 2 décembre ICI. Précisons qu’il s’agit du programme complet, l’entretien avec Raphaël Vaucourte commence à la minute 35 et 37 secondes.

Pour ce programme radiophonique ont été enregistrées trois chansons du futur récital :

  1. “Actualités” est l’une des grandes chansons que nous a laissées Stéphane Golmann, personnalité emblématique de Saint-Germain des Prés. Les paroles sont d’Albert Vidalie et la musique de Stéphane Golmann. comme souvent chez Golmann mélodies et paroles sont simples – du moins en apparence – « de cette simplicité si belle parce qu’elle possède les deux qualités primordiales pour une bonne chanson : 1) Elles vont à l’essentiel ; 2) On les retient » (in: Vinyl, n°55 • Novembre – Décembre 2006).
  2. “Ballade des Dames du Temps Jadis”, l’un des plus fameux poèmes de François Villon, notre premier grand poète de langue française, dans la forme poétique de la ballade, mis en musique par Georges Brassens. La langue de Villon est aujourd’hui difficilement compréhensible  pour le français moyen. Le poème fait référence à des femmes célèbres d’ histoire ou de la mythologie, telles que reines, femmes de la noblesse, et jusqu’a Jeanne d’Arc. Le refrain entêtant (aunting diraient les anglo-saxons) sous forme d’interrogation est resté célèbre : « Mais où sont les neiges d’antan ?).

  3. “Adieu madras, adieu foulards”. La chanson, qui daterait de 1769, est attribuée à François Claude de Bouillé, cousin du marquis de La Fayette, et qui fut gouverneur de la Guadeloupe de 1769 à 1771. Son titre original semble avoir té Les Adieux d’une Créole, connue par la suite une version martiniquaise et une autre guyanaise.
Raph_Radio-Euskadi_blasco_02-12-2019_web

Rappelons que Roge Blasco anime son programme quasi quotidien “La Casa de la palabra” (La Maison de la Parole) de mardi à samedi toutes les semaines, de 00:00 a 01:00.
Un programme qui rassemble beaucoup d’auditeurs malgré l’heure très tardive, et plus que recommandable. Le programme peut être écouter et téléchargé gratuitement dans la section “A la carta” de radio Euskadi, sur cette page : https://www.eitb.tv/…/radio-…/la-casa-de-la-palabra/6630981/

Comme la plupart des sites Web ce site utilise des cookies, qui rendent plus agréable votre visite et nous aident à améliorer son fonctionnement. En continuant votre navigation, vous acceptez implicitement l'utilisation des cookies.
Accepter
Refuser